21 November 2014, Summit Declaration

Description: C:\Users\haluk.demir\Desktop\Logo2.jpg Description: C:\Users\haluk.demir\Desktop\AUC logo.jpg

Déclaration du Sommet Afrique-Turquie

"NOUVEAU MODÈLE DE PARTENARIAT POUR LE RENFORCEMENT DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET L’INTÉGRATION"

NOUS, les chefs d'État et de gouvernement et chefs de délégation de l'Afrique, représentant le continent et l'Union africaine et ses institutions et le Président de la République de Turquie réunis à Malabo, en Guinée équatoriale, pour le deuxième Sommet Afrique-Turquie le 21 novembre 2014 ;

EXPRIMANT notre gratitude à S.E. M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Président de la République de Guinée équatoriale, au Gouvernement et au peuple de la Guinée équatoriale pour leur accueil chaleureux et leur généreuse hospitalité, ainsi que l'excellente organisation du Sommet;

CONSIDERANT les liens historiques, économiques et culturels qui existent entre l'Afrique et la Turquie, ainsi que la solidarité mutuelle envers le développement économique et le bien-être de leurs populations;

REAFFIRMANT notre attachement aux buts et principes énoncés dans la Déclaration d'Istanbul sur le partenariat Afrique-Turquie adoptée lors du Premier Sommet de la coopération Afrique-Turquie, tenue à Istanbul en Turquie le 19 août 2008;

FELICITANT  l'occasion historique offerte par ce partenariat pour créer un front uni pour servir les objectifs socio-économiques de développement pour l'établissement de la paix et de la sécurité, la poursuite de l'amélioration de la démocratie et de la bonne gouvernance, ainsi que la promotion de la justice sociale comme base pour le développement économique équilibré de nos pays;

APPUYANT les objectifs et les aspirations des peuples africains pour le développement durable qui se manifestent au le 50ème  anniversaire historique de l'OUA / UA et

DECLARANT EN OUTRE un appui solide pour le Programme de l'Union africaine 2063;

CONFIRMANT notre conformité avec les conventions internationales, en particulier celles liées au respect de la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale des États, ainsi que la non-ingérence dans leurs affaires intérieures;

RECONNAISSANT notre forte volonté de coopérer, en particulier pour renforcer le commerce, pour le partage des meilleures pratiques pour le développement de l'éducation, de la santé, de la science et de la technologie, de l'industrie, de la culture et du tourisme, de l'agriculture et du développement rural, de la formation des jeunes et de leur responsabilisation, de la création d'emplois, de la promotion de intégration des questions d'égalité entre les hommes et les femmes  dans différents domaines de développement dans nos régions respectives d’où la nécessité d'actions communes dans ces domaines;

REITERANT notre engagement ferme à lutter contre le terrorisme, la piraterie, le trafic de drogue et d'êtres humains et autres formes de criminalité organisée, y compris le paiement de rançons aux groupes terroristes et la criminalité transnationale organisée;

REAFFIRMANT notre engagement à renforcer davantage les relations Afrique-Turquie dans les domaines politiques, économiques et socioculturels, fondées sur les principes de l'avantage mutuel et de la solidarité;

CONSCIENT de l'état et du niveau de coopération qui a été atteint par la Turquie et les pays africains depuis le Premier Sommet de la Coopération Afrique-Turquie de 2008; et

DESIREUX de promouvoir et d'approfondir la collaboration dans les domaines d'intérêt mutuel qui ont été définies dans le Cadre de coopération Afrique-Turquie adopté au Sommet de la Coopération Afrique-Turquie en 2008, ainsi que dans la Déclaration et le Plan d'action conjoint adoptés à la première Conférence ministérielle tenue le 16 décembre 2011 à Istanbul et le renforcement des mécanismes actuels de coopération dans l'intérêt des États et les peuples des deux parties,

 DECLARENT ET CONVIENNENT DE:

1. Poursuivre la collaboration dans tous les domaines de la paix et de la sécurité, y compris la prévention, la résolution et la gestion des conflits par l'échange d'expertise, d'information, les programmes de formation et de renforcement de la culture de la paix;

 2. Condamner le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, renforcer la coopération dans la lutte contre ce fléau et considérer les crimes commis par des groupes terroristes comme de graves violations des droits humains fondamentaux et une menace incessante à la sécurité nationale, la sécurité et la stabilité des nations;

3. Intensifier la coordination des positions dans les enceintes économiques et commerciales mondiales afin de traiter les questions d'intérêt commun, sans préjudice aux traités et accords internationaux auxquels nous sommes parties et conformément à l'esprit du partenariat Afrique-Turquie;

4. Promouvoir les échanges d'investissement et encourager l'établissement de relations commerciales directes entre l'Afrique et la Turquie, sans préjudice aux traités et accords internationaux auxquels nous sommes parties et à travers l'ouverture de nouveaux marchés et la hausse du niveau des relations commerciales entre les deux parties;

5. Travailler à la mobilisation de ressources financières stables pour la promotion du développement économique et social en Afrique et en Turquie, en particulier dans les domaines de l'infrastructure, de l'industrialisation, du tourisme, des petites et moyennes entreprises (PME), à la création de valeur ajoutée dans l'économie, l'emploi et le transfert de technologie;

6. Soutenir, sans préjudice aux traités et accords internationaux auxquels nous sommes parties, les programmes prioritaires continentaux de l'Afrique tels que l’Architecture de Paix et de Sécurité de l'Afrique (APSA), le Mécanisme d'évaluation intra-africaine (APRM), le NEPAD,  le Développement Industriel Accéléré de l'Afrique (AIDA), la promotion du commerce intra-africain,  la création d'une zone de libre-échange continentale, la Vision Minière pour l'Afrique (VMA), le Programme de Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA), le Programme Détaillé de Développement de l'Agriculture Africaine (PDDAA) et la Décennie des femmes africaines 2010-2020;

7. Œuvrer à l'adoption, à Paris en 2015, d'un accord juste, équitable et juridiquement contraignant en vertu de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et être guidés par ses principes qui s’appliqueront à toutes les parties et qui devraient entrer en vigueur en 2020 au plus tard;

8. Coopérer dans le domaine de l'élevage dans le cadre de l'amélioration de la sécurité alimentaire et la coordination entre les deux parties dans l'utilisation de technologies de pointe appropriées pour améliorer l'élevage et sa productivité;

9. Renforcer la coopération dans le cadre du PDDAA dans le développement de l'expertise dans les domaines de la fabrication, en particulier du coton et des textiles, et contribuer à la transformation des matières premières locales afin d'ajouter de la valeur à la production en Afrique;

10. Promouvoir le tourisme et l'interaction culturelle entre les peuples pour enrichir la civilisation humaine et faire revivre les ponts culturels entre les deux parties;

11. Promouvoir et renforcer les investissements du secteur privé dans les programmes d'échanges culturels et les médias, ainsi que les interactions entre les peuples africains et turcs pour encourager une culture de partage de l'information;

12. Renforcer la collaboration dans les domaines de la science et de la technologie, et l'enseignement supérieur entre les deux parties;

13. Renforcer la coopération commune dans les domaines de la santé pour développer les infrastructures et les systèmes médicaux, le contrôle et les centres de prévention pour lutter contre les maladies et les épidémies, améliorer l'efficacité des instituts de santé et les efforts de soutien à des programmes de formation pour le personnel de santé;

14. Promouvoir la coopération des parties pour améliorer la situation des jeunes, grâce à des programmes de renforcement des capacités et l'échange de connaissances entre eux et renforcer leur capacité à répondre aux défis de la mondialisation;

15. Renforcer l'autonomisation des femmes en améliorant leur situation économique, sociale et juridique, dans le but d’améliorer leur participation dans les domaines économiques, sociaux et politiques;

16. Développer les relations et la coopération entre les institutions opérant dans les domaines des droits de l'homme et de la démocratie;

17. Renforcer la coopération dans la lutte contre le crime de traite des êtres humains et la migration illégale dans les limites de chartes et conventions internationales pertinentes;

18. Poursuivre les efforts et coopèrent vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) d'ici à 2015 avec la conviction que le programme de développement post-2015 et de l'Agenda de l'UA 2063 offrent une occasion unique de réaliser notre vision commune d'un monde pacifique, juste et équitable, libre de la pauvreté et respectueux de l'environnement;

19. Renforcer le mécanisme de suivi qui avait été établi par le cadre de coopération pour le partenariat Afrique-Turquie, fait à Istanbul le 19 août 2008; par des contacts réguliers et intensifiés;

20. Adopter le «Plan de mise en œuvre conjoint du Partenariat Afrique -Turquie 2015-2019 » ci-joint et renforcer davantage la coopération globale entre l'Afrique et la Turquie;

21. Convenir de tenir le troisième Sommet du Partenariat Afrique-Turquie en 2019 en Turquie.

 

Fait à Malabo, le 21 novembre 2014