25 May 2016, Article by H.E. Mevlüt Çavuşoğlu, Minister of Foreign Affairs, which was published on international press and media on the occasion of Africa Day (English and French)

Article by H.E. Mr. Mevlüt Çavuşoğlu, the Minister of Foreign Affairs of Turkey Entitled "Turkey - Africa Development Partnership: A Human-Oriented Approach"
African countries, today, are exerting every effort to overcome the challenges they face with their own resources and through their own mechanisms. Turkey is an ardent supporter of African solutions for African issues. With its wide diplomatic representation all around the Continent, Turkey stands with its African sisters and brothers in their quest for further development and prosperity.

Humanitarian diplomacy is one of the main component of Turkey’s approach towards Africa. Hosting the first-ever United Nations World Humanitarian Summit on 23-24 May is a clear sign of Turkey’s outstanding position in this field.

Our humanitarian engagements in the Continent, as well as other parts of the world, are aimed at introducing permanent solutions rather than makeshift remedies for structural problems. This humanitarian policy, comprising social responsibility projects, is conducted with the active involvement of Turkish civil society and business sector, and has achieved improving countless lives on the ground.

Development assistance with social awareness

In formulating and implementing development projects, the wellbeing of societies is always a priority of Turkey’s official development effort. In this regard, Turkey establishes infrastructure and takes necessary measures for the sustainability of these undertakings to the benefit of local societies and put emphasis on capacity building at every step of the way.

Take the example of two hospitals Turkey opened in conflict ridden regions: Darfur and Mogadishu. These training and research hospitals were officially inaugurated in 2014 and 2015 respectively. Turkish government could have taken the easy way by handing over the keys of the hospitals to the Sudanese and Somali authorities after completing the construction and refurbishment. Instead, Turkey, together with the local authorities, has established joint management teams for the hospitals for the next five-year-period. By doing so, we are ensuring both the high quality health services, provided by over 100 Turkish doctors and health professionals, and training the future local managers and staff of the hospitals.

NGOs in the field

Along with TİKA, our official development agency, Turkish NGOs have been one of the main instruments of Turkish development assistance towards African countries. Turkish doctors, as volunteers, have taken part in numerous health screening campaigns, organized by Turkish NGOs over 20 countries across the continent. Over a quarter million Africans have undergone health screenings and tens of thousands of them received free cataract surgeries, which enabled them to see their loved ones again, and for the first time in some cases.

Turkish NGOs also opened numerous water-wells where the water shortage not only effects the livelihood of the people but also caused intra-communal clashes. These wells also help the local economy and overall security on the ground.

Businessmen and do-gooder

Turkish businessmen and investors, while creating employment for local youth, are also developing corporate responsibility projects to alleviate the suffering of the people effected by the natural and man-made disasters.

For instance, Turkish companies in Ethiopia, have recently initiated a campaign for the victims of drought caused by El Nino. Under the coordination of TIKA and Turkish Embassy in Addis Ababa, and participation of the Alumni Association of Ethiopian Students who studied in Turkey, Turkish businessmen in Ethiopia donated over 350.000 US Dollars. The funds were used for provision of food for 3.000 families and animal feed for 5.000 households in Afar region, where the people were hit hardest by the drought.

Being one of the biggest air-carrier of the Continent with its regular flights to 48 destinations in Africa, Turkish Airlines has also displayed distinctive examples of corporate social responsibility. For instance, Turkish Airlines provided with the sustainable source of income over 600 families in Niger. The Airlines established rural health clinics in Uganda and rehabilitated two orphanages in Burkina Faso.

Empowering the women and the youth

Being aware of the women’s critical role in governance, peacebuilding, education and development, Turkey also realizes projects that aim at encouraging more women to participate actively in these areas. This approach is in line with the Agenda 2063 of the African Union. (AU)

In this regard, Turkish Small and Medium Business Development and Support Administration (KOSGEB), in collaboration with the Women, Gender and Development Directorate of the AU Commission organized a business trip for African women entrepreneurs to Istanbul on 21-23 December 2015 to exchange information and observe the good practices in Turkey. KOSGEB organized a similar event for Somali women and young entrepreneurs within the framework of the Somali High Level Partnership Forum which took place in İstanbul on 23-24 February 2016.

Last but not least, under the auspices of the First Lady Emine Erdoğan, we are launching in Ankara on 25 May 2016, an African Handcraft Bazaar that coincides with the African Day celebrations in Turkey. We are trying to make a modest but exemplary contribution to the social development efforts of African women. The main aim of the project is to help marketing African handcrafts produced by African women. This project is a good example of public and civil society collaboration in social responsibility projects for African societies.

For a better future

As one of the intrinsic part of our humanitarian diplomacy, we are committed to ensuring that the Turkish development assistance to African countries are in line with the priorities of African countries and African Union. We continue encouraging the Turkish NGOs and entrepreneurs to be socially aware of the current and future needs and requirements of the people, wherever they operate. This approach will remain as one of our ultimate operating principles in providing humanitarian and development assistance.

Taking this opportunity, I congratulate the Africa Day of all Africans and friends of Africa.

Partenariat De Développement Turco-Africain : Une Approche Axee Sur L’homme

Aujourd’hui, les pays africains relèvent les défis auxquels ils font face par leurs propres moyens et à travers leurs propres mécanismes. La Turquie soutient avec force les solutions africaines aux problèmes africains. Avec ses missions diplomatiques qui constellent le continent, elle se tient aux côtés de ses sœurs et frères africains dans leur marche vers davantage de développement et de prospérité.

La diplomatie humanitaire est l'une des composantes principales de l’action de la Turquie en Afrique. Le fait d’avoir organisé le tout premier Sommet humanitaire mondial des Nations unies les 23 et 24 mai est un indice évident du rôle particulier de la Turquie dans ce domaine.

Nos engagements humanitaires sur ce continent, comme dans d'autres régions du monde, visent à trouver des solutions permanentes plutôt que des remèdes provisoires aux problèmes structurels. Cette politique humanitaire comprend des projets de responsabilité sociale. Elle est mise en œuvre avec la participation active de la société civile et du secteur privé turcs et a amélioré d’innombrables vies sur le terrain.

Une aide au développement avec une conscience sociale

L'action de la Turquie dans le domaine de l’aide publique au développement privilégie toujours le bien-être des populations, tant au moment de sa planification que celle de sa mise en œuvre. À cet égard, la Turquie met en place les infrastructures, prend les mesures nécessaires pour en assurer la viabilité au profit des populations locales et met l'accent sur le renforcement des capacités à chaque étape du chemin.

Prenons l'exemple de deux hôpitaux que la Turquie a ouverts dans deux régions touchées par des conflits : Darfour et Mogadiscio. Ces hôpitaux de formation et de recherche ont été officiellement inaugurés en 2014 et 2015 respectivement. Le gouvernement turc aurait pu prendre la voie facile en remettant les clés des hôpitaux aux autorités soudanaises et somaliennes après en avoir terminé la construction ou la rénovation. Au lieu de cela, en collaboration avec les autorités locales, elle a formé des équipes de gestion conjointes au sein de ces hôpitaux pour les cinq prochaines années. Ce faisant, nous assurons à la fois les services de santé de bonne qualité, fournis par plus de 100 médecins et professionnels de la santé turcs, et la formation des futurs gestionnaires et personnels locaux des hôpitaux.

Des ONG sur le terrain

Outre la TIKA, notre agence officielle de développement, les ONG turques sont parmi les principaux instruments d'aide au développement de la Turquie envers les pays africains. Des médecins turcs bénévoles ont participé à de nombreuses campagnes d’examens médicaux organisées par les ONG turques dans plus de vingt pays à travers le continent. Plus d'un quart de million d'Africains ont passé des contrôles de santé et des dizaines de milliers d'entre eux ont subi des chirurgies gratuites de la cataracte, ce qui leur a permis de revoir leurs proches ou, dans certains cas, de les voir pour la première fois.

Les ONG turques ont également ouvert de nombreux puits d'eau là où la pénurie d'eau a non seulement eu des effets sur les moyens de subsistance de la population, mais aussi provoqué des affrontements intra-communautaires. Ces puits contribuent également à l'économie locale et à la sécurité générale sur le terrain.

Hommes d'affaires et bienfaiteurs

Tout en créant des emplois pour les jeunes de la région, des hommes d'affaires et investisseurs turcs développent également des projets de responsabilité sociale pour alléger les souffrances des populations touchées par les catastrophes naturelles et celles provoquées par l’homme.

Ainsi, les entreprises turques en Éthiopie ont récemment lancé une campagne pour les victimes de la sécheresse causée par le phénomène climatique El Niño. Sous la coordination de la TIKA et de l'ambassade de Turquie à Addis-Abeba, et avec la participation de l'Association des anciens étudiants éthiopiens des universités turques, les hommes d'affaires turcs en Ethiopie ont fait un don de plus de 350 000 dollars américains. Les fonds ont été utilisés pour l’approvisionnement de 3 000 familles et pour des aliments d’animaux pour 5 000 ménages dans la région d’Afar où la population a été la plus durement touchée par la sécheresse.

Étant l'un des plus grands transporteurs aériens du continent avec ses vols réguliers vers 48 destinations en Afrique, la société Turkish Airlines s’est également illustrée dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises. Par exemple, elle a fourni une source de revenu durable à plus de 600 familles au Niger. Elle a également mis en place des dispensaires ruraux en Ouganda et réhabilité deux orphelinats au Burkina Faso.

Autonomisation des femmes et des jeunes

Consciente du rôle essentiel de la femme dans la gouvernance, la paix, l'éducation et le développement, la Turquie réalise également des projets visant à encourager les femmes à prendre une plus grande part dans ces domaines. Cette approche est conforme à l'Agenda 2063 de l'Union africaine (UA).

À cet égard, la Direction turque de Développement et de Soutien aux Petites et Moyennes Entreprises (KOSGEB), en collaboration avec la Direction Femmes, Genre et Développement de la Commission de l'UA, a organisé un voyage d'affaires pour les femmes entrepreneures africaines à Istanbul les 21 et 23 décembre 2015 pour échanger et observer les bonnes pratiques en Turquie. La KOSGEB a organisé un événement similaire pour les femmes somaliennes et les jeunes entrepreneurs dans le cadre du Forum de haut niveau sur le partenariat avec la Somalie qui a eu lieu à Istanbul les 23 et 24 février 2016.

Dernier point, mais pas le moindre, sous les auspices de la Première Dame de la Turquie Emine Erdoğan, nous lançons à Ankara ce 25 mai 2016, un marché africain de l’artisanat qui coïncide avec les célébrations de la Journée mondiale de l’Afrique en Turquie. Nous essayons d'apporter une modeste mais exemplaire contribution aux efforts de développement social des femmes africaines. L'objectif principal du projet est de soutenir la commercialisation des objets d’artisanat produits par les femmes africaines. Ce projet est un bon exemple de la collaboration entre le secteur public et la société civile dans les projets de responsabilité sociale pour les sociétés africaines.

Pour un avenir meilleur

En tant que partie essentielle de notre diplomatie humanitaire, nous tenons à nous assurer que l'aide au développement de la Turquie aux pays africains correspond aux priorités des pays africains et de l'Union africaine. Nous encourageons les ONG et les entrepreneurs turcs à être socialement conscients des besoins et des souhaits actuels ou futurs de la population quel que soit leur lieu d’opération. Cette approche restera l'un de nos principes de fonctionnement ultimes dans la fourniture de l'aide humanitaire et au développement.

Profitant de cette occasion, je souhaite une bonne Journée Mondiale de l’Afrique à tous les Africains et à tous les amis de l'Afrique.